ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent Le poids du sommeil - I love Thalasso, le blog by Thalazur
Beauté & Santé

Le poids du sommeil

poids

Vous manquez de sommeil ? Savez-vous qu’il existe un lien entre la prise de poids et le sommeil ? Car oui selon des études, le manque de sommeil favoriserait les kilos en trop. Découvrez l’article de Marion Aubert, Diététicienne à Thalazur Cabourg.

 

Sommeil et prise de poids

Le sommeil a son importance sur la prise de poids et le risque de diabète de type 2. La durée et la qualité du sommeil modifie la régulation de sécrétion des hormones dans l’organisme.

Plusieurs études aux Etats-Unis montrent qu’une réduction du temps de sommeil influence notre appétit. Elles distinguent, deux hormones qui interviennent dans la régulation de la faim : la ghréline et la leptine. La ghréline stimule l’appétit et la leptine est responsable de la satiété. Le manque de sommeil (moins de 6 heures par nuit en moyenne) aurait des conséquences directes sur la synthèse de ces hormones : la ghréline est produite en excès, alors que la leptine est moins fabriquée. La sensation de faim est moins bien régulée, et l’on mange plus.

Le cortisol, une autre hormone, est touché lors d’une grande fatigue. Sa sécrétion s’accroit entrainant une augmentation de notre appétit, le développement d’une obésité abdominale et d’une insulino-résistance. En effet des études américaines ont montré qu’en dessous de 6 heures de sommeil chez l’adulte, il existe une diminution de la quantité d’insuline sécrétée et également une résistance à son action. La glycémie (taux de sucre dans le sang) a donc tendance à s’élever et, à terme, le risque de diabète augmente.

Par ailleurs, la durée d’éveil étant plus longue, le temps disponible pour manger est plus important et on constate parfois des collations ou grignotages nocturnes supplémentaire. La fatigue induite par le manque de sommeil entraîne une baisse de l’activité physique qui contribue également à la prise de poids.

Julien VENESSON spécialiste de nutrition et micro-nutrition, est issu d’une famille de pharmaciens et médecins, et doté lui-même d’une formation médicale et scientifique. Voici un extrait d’un de ces articles :

Perdez du poids sans effort

Des chercheurs canadiens ont recruté 123 adultes obèses (hommes et femmes) et leur ont fait suivre un régime amincissant avec suivi diététique par un professionnel. L’intervention était simple : les participants devaient manger chaque jour 600 à 700 kilocalories de moins que ce que leur corps a besoin, pendant 15 à 24 semaines. Tout au long de l’expérience, ils ont évalué la qualité et la durée du sommeil des participants.

Résultat : la perte de poids moyenne des participants fut de 4,5 kilos. Sur ces 4,5 kilos,  3,4 kilos était du gras, le reste représentant les muscles, l’eau, les os, etc. Mais surtout, le résultat le plus intéressant était qu’il y avait un lien très fort entre la durée du sommeil et la quantité de masse grasse perdue : ceux qui dormaient plus longtemps perdaient plus de poids et en particulier plus de gras (donc moins de muscles, os, etc.).

Plus exactement, ceux qui dormaient 5 heures par nuit ont perdu 3,6 kilos en moyenne alors que ceux qui dormaient 9 heures par nuit ont perdu 6,48 kilos !

Il s’agit d’une différence très importante, sans changer d’alimentation. Les chercheurs concluent que les habitudes de sommeil influencent de manière forte la réussite d’un régime.

 

Comment bien dormir fait perdre du poids ?

La nuit, notre organisme est conçu pour ne pas s’alimenter puisque nous dormons. En conséquence, c’est le moment où notre organisme produit de grandes quantités d’hormone de croissance, une hormone qui aide à la récupération nerveuse et musculaire mais aussi qui donne l’ordre à notre corps d’utiliser les graisses pour fournir de l’énergie. Par conséquent, un sommeil de bonne qualité et suffisamment long est aussi synonyme d’une plus longue production d’hormone de croissance, ce qui aide à bien brûler les graisses et donc à perdre du poids.

L’idéal est de préparer et déguster, 2 à 3 heures avant le couché, un diner léger et complet. Le temps d’une bonne nuit de sommeil est en moyenne 8 heures par nuit, endormi avant 23h. Le sommeil est essentiel au maintien de notre équilibre physique, mental et psychique.

Il facilite la mémorisation, l’apprentissage, nous permet de rester relaxé et de bonne humeur toute la journée !

Publier un commentaire

*

*