Nutrition & Culinaire

Hydratation : les bons réflexes

eau boire hydratation

Comment bien s’hydrater ?

Notre organisme est constitué à plus de 60% d’eau. C’est pourquoi il est important de bien s’hydrater. Marion Aubert, diététicienne à Thalazur Cabourg, fait le point sur les bons réflexes hydratation.

En quelle quantité ?

Chaque personne possède des besoins en eau qui lui sont propres. Compte tenu de sa taille, du climat dans lequel elle vit et de ses habitudes alimentaires. En effet, si notre consommation en fruits et légumes gorgés d’eau est importante, nous allons systématiquement avoir moins soif dans la journée que si nous consommions des aliments secs, riches en sel ou en sucre.

Afin de réguler sa soif, il faut en effet éviter tout ce qui est trop salé ou trop sucré. De plus, manger trop salé entraîne une envie de sucre. Et manger trop sucré, à nouveau une envie de sel. Par conséquent, pour empêcher ce cercle vicieux, évitez les aliments acides, comme les sucres et les farines blanches, ceux trop salés et les aliments trop gras comme les fritures qui entraînent aussi des envies de s’hydrater abondamment.

L’ingestion d’une trop grande quantité de liquide favorise une perte calcique et de vitamines du corps. Ces micronutriments sont ainsi gaspillés lorsque l’on transpire ou que l’on urine trop. Egalement, l’hydratation avant ou pendant un repas diluent nos précieux sucs gastriques dont la fonction est de digérer ce que nous mangeons.

En moyenne, consommez donc 1.5 L d’eau par jour. Si vous êtes en bonne santé, écoutez tout simplement votre soif !

Qualité de l’eau en bouteille

La bioélectronique est une technique mise au point en 1948 par Louis-Claude Vincent (un ingénieur hydrologue) et de nombreux scientifiques pour connaître la qualité biologique des boissons, aliments et déterminer l’état de santé des êtres vivants.

Trois paramètres sont mesurés et nécessaires à une eau de qualité :

  • le pH (acide entre 0 et 7 ; basique entre 7 et 14) : il doit être légèrement acide (entre 6 et 7),
  • le rh2, renseigne le potentiel réducteur (de 0 à 28) ou oxydant (de 28 à 42) de l’eau : il doit être inférieur à 28,
  • le rhô (mesure la conductivité de l’eau et donne des indications sur sa concentration en minéraux) : il doit être inférieur à 50.

Il faut choisir une eau faiblement minéralisée, c’est à dire avec un taux de résidus secs inférieur à 50 (inscrit sur la bouteille). Nous ne pouvons pratiquement pas assimiler les minéraux contenus dans l’eau. La fonction de l’eau est de nous nettoyer de l’intérieur en permettant l’élimination des toxines et des déchets. Elle n’a pas comme fonction un apport en micronutriments !

Comme le disait Louis Claude Vincent, « l’eau sert plus par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte ». Dans le cas inverse, les minéraux, ne pouvant être assimilés dans la cellule vont avoir tendance à se déposer dans les tissus du corps et surcharger le foie et les reins. Ces organes deviennent débordés et ne peuvent plus faire leur travail correctement ce qui va entraîner de plus en plus de désagréments (fatigue, risque de calculs, problèmes de peau…)

Eau minérale ou eau de source ?

Comme son nom l’indique, les eaux minérales sont riches en minéraux. Elles proviennent de sources thermales qui ont une valeur curative. Ces eaux devraient être consommées en thérapie et non quotidiennement, afin de ne pas surcharger nos reins. Cela empêcherait un drainage émonctoire : autrement dit le corps ne parviendrait pas à bien se nettoyer.

Il faut savoir que chaque eau provenant directement de la source possède sa particularité minérale lui conférant des vertus thérapeutiques : richesse en magnésium (Hépar ou Badoit), calcium (Vittel ou Contrex), en fluor (Badoit), etc. Cependant, cela n’est pas le cas de l’eau en bouteille plastique dont la qualité a été altérée par son conditionnement, transport et stockage subissant l’impact de la lumière et la chaleur.

Enfin, boire tous les jours la même eau minérale entraîne un déséquilibre en minéraux (comme c’est également le cas si on mange des tomates ou des courgettes tous les jours, voilà pourquoi la variété est essentielle !).

L’eau de source, elle, est naturellement peu minéralisée. Elle est donc préférable pour une consommation quotidienne.

Sources minérales 

Les meilleures sources minérales sont celles présentes dans les végétaux : les fruits et les légumes crus, les céréales complètes, les fruits secs et les noix. Enfin, l’eau étant considérée comme un élément purificateur important, elle devrait donc être peu concentrée en minéraux et autres substances.

L’eau en bouteille à privilégier

Magasins Bio :
MONT ROUCOUS, pH = 5,85
ROSEE DE LA REINE, pH = 5,8
MONTCALM, PH = 6,8

Grandes Surfaces :
DE MONTAGNE, chez Carrefour, pH = 7,3

Magasins Discount :
VOLCANIA, chez Leader Price, pH = 6,3

 

Bonne hydratation !

Publier un commentaire

*

*