Nutrition & Culinaire

Le curcuma

curcuma

Les bienfaits du curcuma

Chaque mois, la diététicienne de la thalasso de Thalazur Cabourg décortique pour vous un produit phare de saison. Zoom sur le curcuma, cette épice aux nombreux bienfaits !

Objet de nombreuses études phytothérapeutiques, le curcuma ne cesse de dévoiler ses secrets  ! Cette racine issue de la famille des zingibéracées est très riche en sels minéraux notamment en manganèse, en fer et dans des quantités intéressantes en calcium, potassium, magnésium, cuivre et zinc. Elle contient aussi les vitamines B1, B2, B3, B6, B9, C, E et K. Hormis l’intérêt nutritionnel du curcuma, celui-ci contient en grande partie de la curcumine, molécule qui lui confère ses vertus.

Les vertus du curcuma

Antioxydantes : Elle lutte contre le vieillissement cellulaire en neutralisant les effets des radicaux libres.

Antimicrobiennes et antiseptiques

Anti-inflammatoires : La curcumine est un anti-inflammatoire puissant ! Elle atténue les douleurs inflammatoires chroniques comme les lumbagos, les tendinites, l’arthrose, les fibromyalgies et autres rhumatismes.

Digestives : La curcumine améliore la digestion, combat les nausées, les ballonnements, les aigreurs d’estomac, les gastrites, les ulcères etc.

Minceur : C’est un excellent brûle-graisse naturel

Métaboliques : Elle permet de diminuer le diabète et le LDL-cholestérol.

Antidépressives : Le curcuma serait un antidépresseur naturel intéressant en cas de stress.

Dermatologiques : Elle diminue l’apparition de l’eczéma, des mycoses et du psoriasis.

Tonus de la mémoire : La curcumine étant bonne pour les capacités intellectuelles, des études sont en cours quant à son efficacité contre la maladie d’Alzheimer.

 

De plus, pour profiter de ses vertus, il ne suffit pas d’en prendre une petite cuillère de temps en temps ! Pour que la curcumine soit réellement efficace, il faut en consommer 1000 mg par jour en dehors des repas. Toutefois, notre intestin peine à capter les molécules de curcumine, trop volumineuses et trop facilement éliminées par notre métabolisme. La solution ? Consommer de la piperine contenue dans le poivre va augmenter sa biodisponibilité et ainsi favoriser une absorption optimale.

Attention à la qualité du produit ! Une racine de curcuma peut contenir 50 à 95% de curcumine ! Quant aux extraits de curcuma vendus dans le commerce, ils en possèdent un taux insuffisant pour y trouver ses vertus.

Précautions d’usage : même si le curcuma présente beaucoup d’avantages, il est toutefois déconseillé à haute dose en cas de grossesse, d’allaitement, de prise de certains médicaments et d’obstruction des voies biliaires.

Remarque : aucun remède ni traitement ne peut remplacer l’avis du médecin. Consultez-le avant d’envisager une cure.

Le miel au curcuma ou miel d’or

Cette préparation agit comme un anti-inflammatoire et un analgésique. Elle permet de lutter contre les douleurs liées aux rhumatismes (arthrite, arthrose) ainsi que les maladies inflammatoires articulaires, cutanées et musculaires.

Ingrédients :

  • 100 g de miel
  • 10 g de curcuma en poudre
  • 0,1 à 0.5 g de poivre noir
  • 3 ou 4 g d’une épice qui possède d’autres vertus santé

Mélangez d’abord les épices puis les ajouter au miel. Conservez la préparation dans un bocal en verre hermétique.

Posologie

  • En préventif

L’idéal est de consommer le miel d’or à raison d’une cuillère à café le matin à jeun, en le laissant fondre dans la bouche.

  • En curatif

En cas de problèmes cutanés (psoriasis, eczéma, mycose…), le miel au curcuma (sans poivre !) est appliqué directement sur la peau.

En cas de problèmes digestifs (maux d’estomac, nausées, perte d’appétit, boire avant le repas un verre d’eau avec une cuillère de miel d’or dilué.

 

Le curcuma peut également être associé à la spiruline pour un effet purifiant du sang et du foie. Pour plus d’informations vous pouvez consulter l’article sur la spiruline sur notre blog https://www.ilovethalasso.fr/blog/nutrition-culinaire/les-bienfaits-de-la-spiruline/

Publier un commentaire

*

*

* Recopier le code antispam ci-contre